Info
 
Burriana Turismo | CRUCES DE MAYO (CROIX DE MAI)
2971
page,page-id-2971,page-template,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,

CRUCES DE MAYO (CROIX DE MAI)

Lorsque le calendrier entre dans le mois des fleurs, Burriana se transforme en un énorme jardin orné par les magnifiques croix élaborées par chacune des commissions des Fallas. 

L’origine de cette tradition remonterait à un moment où, les constructeurs de Fallas, désireux d’innover lors des fêtes, voulurent faire une contribution à Burriana et décidèrent de planter des croix en fleurs le 3 mai, date à laquelle était commémorée l’invention de la croix pour Sainte-Hélène. Le premier document de ​Burriana évoquant les croix de mai date du 1 mai 1944. Il s’agit d’un avis officiel de la Commune signé par Salvador Dosdá, président du comité organisateur du Festival, qui officialise la tenue de cet événement. Le texte était adressé aux comités des Fallas pour leur faire savoir que le Comité des fêtes avait convenu, à l’occasion des croix qui allaient être dressées à Burriana le 3 mai, de décerner trois prix de 125, 100 et 75 pesetas respectivement aux trois meilleures. Les monuments devaient être dressés le 3 au matin et le jury sortir de la Mairie à 18 heures pour évaluer les œuvres. Finalement, les croix furent dressées le mercredi 3 mai. Élaborées avec beaucoup de goût artistique, les monuments floraux éphémères occupèrent l’emplacement des fallas et les trois meilleures croix furent récompensées par les prix promis. Le premier prix fut attribué à La Mota, le deuxième à La Plaza del 18 de Julio, dressé par la falla du quartier Valencia, et le troisième prix fut remporté par le quartier de Onda, qui dressa la croix sur la place Cardenal Benlloch.

Ainsi, en tant que tradition, chaque année depuis ce 3 mai 1944 une mer de monuments et d’ensembles floraux envahissent, pendant le premier week-end de mai, les rues de la ville de magnifiques couleurs et d’un parfum floral agréable, où l’œillet est à l’honneur. 

Les Cruces de Mayo constituent le coup d’envoi pour les comités de Fallas de la ville. En effet, ces derniers, chargés de leur création et par conséquent de la survie de cette tradition, cherchent à travers leur construction à symboliser la continuité des futures fêtes de la Saint-Joseph.

 

En plus de cette fête, durant le mois de mai a lieu la Ruta de la Tapa, proposition gastronomique attrayante qui permet aux habitants et aux visiteurs de découvrir l’offre culinaire variée de la ville de manière ludique et économique, qui invite à se promener dans les rues de la ville.